Quel équipement pour nager en eau libre ?

0
739
nage en eau libre equipement

Cet article a été rédigé pour un public de débutants en Eau Libre. Si vous êtes déjà initié à l’eau libre, consultez plutôt cet article.

De quel équipement ai-je besoin pour nager en eau libre ? À quoi sert cet équipement ? Comment puis-je le choisir ? Bien évidemment, l’équipement pour nager dans une piscine n’est pas la même chose que nager en eau libre.

L’atmosphère est différente : il y a moins d’exposition aux facteurs climatiques (vent, air froid, soleil). Les repères sont également distincts : les vagues, les difficultés d’orientation, les changements de flottabilité et l’absence de mur sur lequel s’appuyer.

Bien que nager dans la mer puisse sembler naturel, vous aurez besoin d’un équipement approprié pour profiter pleinement de votre exercice aquatique. Cet article vous aidera à être au mieux de votre forme lorsque vous nagez dans l’océan.

Pourquoi choisir un équipement de natation en eau libre ?

Nager en eau libre avec le même équipement (voire sans équipement du tout) qu’en piscine est techniquement possible. Un maillot de bain, une serviette, et vous êtes prêt à parcourir des kilomètres dans l’océan. Cependant, après quelques mètres, vous pouvez rencontrer quelques problèmes :

  • Les frissons, les difficultés respiratoires et l’engourdissement dû à l’eau froide sont autant de signes d’hypothermie.
  • Sensation de froid due au vent ou à la pluie 
  • Brûlures de soleil
  • La peau est généralement sèche et démangeante, à cause du sel.
  • Difficultés à flotter
  • Problèmes d’orientation
  • Il n’y a pas de temps pour le repos.
  • L’eau n’est pas traitée et il peut y avoir des parasites.
  • Etc …

Dans certains cas, les problèmes énumérés ci-dessus peuvent vous empêcher de donner à votre baignade toute votre attention et même mettre votre vie en danger.

Que dois-je porter pour la natation en eau libre ?

Il y a, bien sûr, le matériel indispensable (lunettes, combinaison si l’eau est froide, …), les instruments de sécurité et les objets pratiques pour les bains de mer. Ils ne sont pas toujours nécessaires.

C’est à vous de choisir le meilleur équipement de bain de mer en fonction de vos goûts, de vos émotions et de vos besoins.

En commençant par la combinaison de plongée, votre entraîneur de natation vous montre tout l’équipement actuel.

Le maillot de bain présente un certain nombre d’avantages :

  • Ça vous rend plus flottant.
  • Il améliore votre hydrodynamisme et votre flux.
  • Il vous garde au chaud dans le froid de l’eau.
  • Il forme une barrière contre le vent et la pluie, qui fouettent.
  • Il vous protège des coups de soleil.
  • Il réduit l’irritation et la sécheresse causées par le sel.

Il est important de garder votre combinaison de plongée propre, et pour cette raison, elle doit être retirée avant de partir en vacances ou de quitter le pays. La combinaison de plongée est portée par-dessus votre maillot de bain afin que vous puissiez l’enlever à la plage et vous sécher rapidement tout en évitant les frottements sur les parties sensibles de votre corps.

Il existe deux principaux types de combinaisons de plongée :

  • les combinaisons à manches courtes
  • les combinaisons complètes (shorty). L’épaisseur du tissu varie en fonction de la température de l’eau.

Dans tous les cas, l’utilisation d’une combinaison moins souple et limitant les mouvements du nageur n’est pas recommandée.

En termes de budget, les coûts diffèrent considérablement (de 100 à 1000€ !). À l’exception de certaines qualités, vous devez prévoir de dépenser entre 200 et 500 euros. (Le plus cher n’est pas forcément le plus efficace).

Il est possible que les noms les plus connus ne correspondent pas à ce que vous recherchez. Comme le budget est assez important, prenez le temps de déterminer exactement les caractéristiques que vous voulez et n’ayez pas peur d’expérimenter différents types et marques.

Vous pouvez utiliser cette méthode pour vous assurer que la combinaison est bien adaptée avant d’y investir de l’argent.

nage en eau libre equipement

Des gants, des chaussures et un bonnet sont requis

Lorsque la température de l’eau est basse ou que vous avez du mal à vous sentir suffisamment à l’aise pour nager à cause du froid, vous pouvez ajouter des gants et/ou des chaussons et/ou une bonnet en néoprène à votre combinaison de plongée pour une protection complète du corps.

Bien que nombre de ces accessoires ne soient pas nécessaires à chaque course, ils peuvent contribuer à minimiser les sensations désagréables lors de vos séances d’entraînement en mer.

Lorsque le corps est soumis à une eau extrêmement froide, le sang sera transporté en priorité vers les organes vitaux au détriment des extrémités, qui seront moins alimentées en sang. Des chaussures et des gants permettent d’annuler ces effets.

De plus, la chaleur de votre corps est principalement évacuée par vos extrémités, notamment la tête. Pour nager dans des mers froides, le port d’un bonnet en néoprène ou de deux bonnets de bain est vivement conseillé.

Quels sont les indispensables de la nage en mer ?

  • Lunettes de protection pour la natation :

Dans l’océan, l’eau est salée (jusque là, rien de nouveau !). … et l’eau salée dans les yeux pique beaucoup à la longue. De plus, de nombreux parasites sont présents dans l’eau de mer (qui n’est pas traitée !), vous risquez donc des irritations ou des conjonctivites si vous vous baignez dans la mer sans lunettes de protection.

Les lunettes de natation pour la mer peuvent être similaires aux lunettes de natation pour la piscine. Cependant, si vous allez être exposé au soleil ou si vous avez besoin de lunettes de soleil qui vous protègent contre les éblouissements légers sur l’eau, les verres polarisés sont recommandés.

  • Un masque de natation :

Il vous permettra d’envelopper votre visage de manière plus sûre et d’éviter les maux de tête provoqués par le froid.

  • Des palmes longues ou courtes peuvent être utilisées dans l’eau :

Les palmes souples sont préférables aux palmes courtes car elles offrent plus de résistance dans l’eau et permettent un meilleur drainage musculaire.

  • Les ailerons profonds fournissent plus de poussée et sont utiles contre les courants et les vagues. Cependant, je préfère généralement faire de la plongée sous-marine ou de l’apnée avec elles.

Même si vous ne voulez pas nager avec eux, pour profiter de votre nouveau poisson, vous devez apprendre à prendre soin de l’espèce et à la gérer correctement. Même si elles sont petites, les nageoires vous permettent de renforcer vos muscles (notamment les jambes et les fesses). Elles ajoutent également une sensation de rapidité et de douceur.

nage en eau libre equipement

Gilets de sauvetage : la bouée d’eau libre

Nager seul en mer (quelles que soient les conditions météorologiques) peut être assez dangereux : crampes, fatigue (en suivant les vagues et le courant), ou ne pas être vu par les bateaux à proximité.

Vous pouvez être plus visible des bateaux et récupérer quelques instants en utilisant une bouée d’eau libre qui est équipée d’une poche étanche. Vous pouvez également emporter votre téléphone et un sifflet (utile pour vous signaler en cas de difficulté) grâce à ce compartiment étanche.

La bouée de natation individuelle, également connue sous le nom de flotteur de sécurité ou de flotteur de natation, est la protection idéale contre les blessures. C’est un article peu coûteux mais crucial, que vous nagiez en mer ou en eau libre, même si vous ne pratiquez pas régulièrement.

D’autres accessoires pour la natation en eau libre

  • Le tuba avant, par exemple, peut vous aider à conserver votre énergie lors de la respiration. Les vagues, l’air froid et les embruns peuvent tous affecter votre respiration, que vous fassiez du crawl ou de la brasse dans la mer.
  • Une montre GPS étanche peut être utile pour mesurer la distance parcourue (vous ne pouvez pas compter le nombre de longueurs !) ou le temps passé à nager (il n’y a pas de mur dans la mer pour accrocher l’horloge !). Certaines montres fournissent des données telles que la fréquence cardiaque, l’historique de la condition physique et d’autres caractéristiques.
  • Bien que cela puisse paraître étrange, un thermomètre est bénéfique. Connaître la température précise de l’eau vous permet d’évaluer l’équipement adéquat et de vous préparer mentalement aux conditions de baignade.
  • N’oubliez pas d’emporter une bouteille d’eau, comme à la piscine, pour éviter les crampes et les gorges sèches et pour assurer le bon fonctionnement de vos muscles. L’échauffement et les étirements sont également essentiels.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here