Le marquage des nageurs en eau libre

0
179

Lors des épreuves en eau libre chaque concurrent est identifié par un numéro de course qui lui est attribué. En arrivant sur le site de la compétition, le nageur doit se rendre au secrétariat pour s’inscrire ou valider son inscription et récupérer son numéro. 

marquage-1

L’organisation procède alors au marquage de chaque nageur sachant que le règlement FINA OWS 6.14 prévoit que : « Tous les nageurs doivent avoir leur numéro de compétition clairement affiché sur le haut du dos, sur les bras et les mains ». 

marquage-2

En fonction des organisations, cette inscription est réalisée à l’aide d’un gros marqueur indélébile ou, depuis peu, sous formes de transferts résistants à l’eau. Il s’agit de tatouages du style de ceux que l’on trouve dans un chewing-gum « costaud », on pose le papier sur la peau (numéro côté peau), on met de l’eau, on appuie bien, on enlève le papier et hop !

marquage-3

Le numéro colle tout seul. Aucun souci au niveau de l’application, il est juste recommandé de le mettre à un endroit où il n’y a pas … de poils !

Très important : l’inscription du numéro ou le transfert sur la peau doivent se faire impérativement avant d’appliquer la crème protectrice et/ou la graisse.

 

marquage-4

Mon conseil pratique : Une fois l’épreuve terminée et pour éviter de me promener avec mon numéro inscrit sur la peau, j’utilise généralement de l’eau de Cologne ou des lingettes pour bébés pour l’enlever facilement.

Pour les épreuves nécessitant un bateau d’escorte, le numéro de compétition du nageur est affiché sur une plaque de telle sorte qu’il soit clairement visible des deux côtés du bateau. Pour les compétitions internationales la plaque doit aussi mentionner  le drapeau national de la Fédération du nageur. 

marquage-5

Sur certaines épreuves, les organisateurs peuvent également vous remettre avant le début de la course un ou deux bracelets émetteurs (avec toutes les données du nageur) qui devront obligatoirement être utilisés Cette technologie du « microchip transponder » est capable de donner les temps intermédiaires pendant l’épreuve ainsi qu’à l’arrivée. 

marquage-6

Tous les concurrents ont alors  l’obligation de porter le «microship transponder» durant toute la course : sur le poignet avec lequel le nageur compte toucher la plaque d’arrivée s’il n’y a qu’un bracelet ou bien sur chaque poignet (impérativement lors des championnats internationaux) s’il y en a 2. Il faut savoir que dans le règlement FINA, « tout concurrent qui terminera la course sans un bracelet sera disqualifié ». (OWS 7.2.2) De ce fait si un concurrent perd un de ces bracelets, il doit en informer immédiatement un Officiel responsable sur l’eau afin de procéder au remplacement.

 

marquage-7

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here